Grenoble : capitale mondiale de l’intelligence artificielle ?

Grenoble a toujours été attirée par l’informatique, et petit à petit, en a fait sa spécialité.
Grâce à l’arrivée non seulement d’un nouvel institut mais également la probable installation d’un laboratoire d’Atos permettrait probablement à l’aglomération Grenobloise de devenir pourrait renforcer sa recherche et son économie, à la pointe en matière d’intelligence artificielle.

Grenoble se livre donc une bataille acharnée avec Paris et Québec pour devenir le siège du prochain laboratoire d’Atos.
Cela convertirait Grenoble en l’une des principales villes spécialisées dans l’intelligence artificielle.

En effet, la cité Grenobloise a déjà été choisie fin avril pour accueillir l’Institut interdisciplinaire de l’IA (3IA).
Doté d’un budget de budget de fonctionnement annuel de 18,5 millions d’euros, cet institut va permettre d’accroître grandement la capacité pour Grenoble de devenir un leader mondial dans l’IA.

Avec 48 entreprises spécialisées dans l’IA, Grenoble pourrait sembler en retard par rapport à une ville comme Lyon par exemple, qui elle en compte 58, mais si l’on regarde la taille de ces entreprises, mais surtout leur puissance en terme d’innovation, on voit rapidement que Grenoble est loin devant.

L’impact de l’intelligence artificielle déborde même sur le reste de la ville, comme par exemple sur l’Université qui bénéfice de nombreux effets de bord.

La ville de Grenoble contrainte de fermer ses jardins et parcs publics à cause du vent

C’est l’intégralité du département de l’Isère qui a été placée en vigilance orange par Météo France à cause de très forts vents le jeudi 25 avril 2019.

On a pu constater que les rafales étaient supérieures à 85 km/h, avec parfois des pointes pouvant atteindre 100km/h.

En conséquence, la ville a pris la décision de fermer non seulement les jardins mais aussi les parcs publics dès 12h30 afin d’éviter tout problème.

Afin d’éviter tout accident, il est bien entendu demandé de ne pas se déplacer si vous n’en avez pas un besoin impérieux, de ne pas tracter de caravane ou tout autre remorque qui pourrait avoir de la prise au vent.

Évitez également de vous balader dans les bois, car des chutes d’arbres pourraient avoir lieu.

Si vous devez vous déplacer en ville, faites attention à une possible chute d’objets.

Si vous avez un groupe électrogène pour être autonome en électricité, pensez à bien le laisser situé à l’extérieur de votre domicile.

Une conférence de VISICREA pour apprendre le référencement aux entreprises Grenobloises

Vendredi dernier la société de référencement naturel VISICREA basée à Saint-étienne est intervenue au sein de la CCI afin d’expliquer aux entrepreneurs de la région de Grenoble comment améliorer le référencement de leur site internet.

Le SEO (Search Engine Optimisation) est l’art (même si en réalité il vaudrait mieux parler de science) d’optimiser un site pour qu’il ressorte mieux sur les moteurs de recherche. Aussi connu sous le nom de référencement, il est souvent géré par des agences de référencement ou des consultants en référencement. Ceux-ci ont pour objectif de rendre les sites web plus visibles sur internet en faisant qu’ils ressortent mieux lorsque les internautes font une recherche sur internet.

L’agence de référencement VISICREA est donc intervenue auprès des entrepreneurs de notre région afin de leur faire part de leurs conseils d’experts en référencement afin qu’ils puissent réaliser une optimisation de leurs sites afin d’avoir ainsi plus de trafic.

La présentation restait suffisamment généraliste pour que le plus grand nombre des participants puissent comprendre les principaux axes pour progresser, sans pour autant avoir pour objectif de convertir les chefs d’entreprises en experts capables de réaliser un audit ou d’établir une stratégie qui leur permettrait de faire des pages parfaites qui leurs permettraient d’occuper les meilleures places des résultats de recherche.

Parmi les clés donnés par l’agence, il y avait trois grands axes : la technique, la popularité et le contenu. Il a été expliqué clairement que si les deux premiers axes seraient compliqués à actionner pour les participants, le troisième axe (le contenu donc) pourrait lui par contre être facilement actionné en proposant du contenu de qualité.

Le consultant seo travaillant pour VISICREA a également permis aux participants de réaliser une longue séance de questions / réponses où de nombreuses questions ayant attrait au référencement naturel, aux moteurs de recherche (principalement Google qui occupe la quasi totalité du marché Français, loin devant Yahoo et Bing) ont pu être posées à cet expert seo.

L’audit seo et la mise en place des recommandations réalisées par les agences de référencement étaient sur toutes les lèvres car c’était un point que semblaient craindre les chefs d’entreprise. En effet, si tous les termes abordés par le consultant en référencement seo semblaient tous lui être naturels, ce n’était pas le cas du public.

 

 

 

Un gite à Meylan pensé pour les visiteurs de Inovallée

La zone industrielle Inovallée connait depuis de nombreuses années une croissance très importante. Malheureusement, de nombreuses personnes qui viennent y travailler pour une période courte (souvent deux ou trois jours) se plaignaient de ne pas trouver de logements de qualité pour quelques nuitées, à proximité de la zone Inovallée.

C’est fort de ce constat que la résidence les chartreux a décidé d’ouvrir pour proposer aux hommes d’affaire un logement de qualité, à quelques pas de la zone Inovallée, en plein cœur de Meylan. Pensés comme des appart hôtels, les deux logements autonomes permettent aux personnes qui vont y passer quelques nuitées de pouvoir préparer leurs repas grâce à des cuisines complètement neuves et situées au sein même des logements.

Preuve de la qualité, mais aussi du confort proposés par la résidence les Chartreux : le gite a été certifié 3 épis par le label Gites de France !

Autre avantage de taille, le gite, en plus d’être situé à proximité du pôle d’activité, est également situé très près de toutes les solutions de transport, mais également de la ville de Grenoble.

Si la plus grosse partie de la clientèle est composée d’hommes d’affaires ou de personnes qui vont travailler ponctuellement à Inovallée, ils ont aussi le plaisir d’accueillir des touristes qui viennent visiter la région.

Carton plein pour l’entreprise grenobloise Diabeloop au CES 2019

Le CES est un peu la grande messe annuelle pour tous les amateurs de technologie. C’est aussi l’occasion pour les journalistes et les consommateurs de découvrir de nouveaux produits et de nouvelles technologies.

La société grenobloise Diabeloop n’allait donc pas rater se rendez-vous !

Cette entreprise a été crée en 2015 par le Dr Charpentier avec M. Julien et M. Huneker.

Cette société a assis sa réputation en créant un système doté d’une intelligence artificielle qui permet de gérer les diabètes de type 1.

Au CES elle va présenter la version de son système, cette fois-ci dirigée vers les enfants.

Ce système va créer une sorte de pancréas artificiel et va ainsi permettre, comme c’est déjà le cas pour les adultes qui utilisent leur solution, de vivre de manière presque normale.

Si vous connaissez une personne souffrant d’insuline, vous savez que plusieurs fois par jour elle doit s’injecter de l’insuline, néanmoins la quantité injectée est bien souvent faite de manière approximative.

En effet, suivant la fatigue, l’heure des repas, le contenu des repas, etc. la quantité injectée doit variée.

Le système développé par Diabeloop va permettre d’automatiser cela, ce qui rendra les choses plus simples mais aussi plus sûres.

Preuve que la startup est en pleine croissance, une nouvelle levée de fond a été lancée pour financer une croissance plus rapide. La première levée de fond avait rapporté plus de 13 millions d’euros en un temps record.

Encore une entreprise à qui la région de Grenoble réussit !

A480 : signature de l’arrêté d’autorisation environnementale

Le 16 janvier 2019, plus de 130 scientifiques, issus principalement de la région de Grenoble, ont publié une tribune afin de remettre en question l’élargissement de l’A480.

Ces derniers temps, alors que le projet semblait être parti pour finalement se lancer, de nombreuses voies se lèvent pour suggérer d’autres solutions, dont les objectifs sont principalement économiques, mais aussi écologiques.

On peut par exemple souligner l’action de 4 Grenoblois qui ont décider de déposer un recours DUP afin de suspendre l’aménagement de l’A480.

Parmi toutes les solutions alternatives, on peut trouver des idées farfelues comme l’obligation de rouler en vélo pour toutes les personnes réalisant moins de 10 kilomètres, à des idées beaucoup plus réalistes comme l’amélioration du réseau ferré de la région de Grenoble.

Plus de 800000 euros levés par Notilo Plus afin d’accélerer le développement de son drone sous-marin

Le fond d’investissement marseillais Kapinno a annoncé avoir réalisé une levée de plus de 800000 euros pour la société Notilo Plus.

C’est en 2016 que la société Notilo Plus décide de se lancer dans la création de systèmes embarqués autonomes pour les sous-marin. Fondée par Benjamin Valtin et Nicolas Gambini, elle a très tôt comme objectif de devenir le numéro 1 du marché.

Elle lancera tout d’abord un drone sous-marin dont l’objectif est de filmer les plongeurs sans intervention de leur part : iBubble.

Avec cette levée de fond, la société Grenobloise a pour objectif de pouvoir accélérer le développement de iBubble mais aussi d’accélérer leur prospection et de faire grandir leur société.

iBubble a semble-t-il tous les atouts pour devenir un accessoire indispensable pour tous les plongeurs. Les deux créateurs étaient tous deux plongeurs mais aussi ingénieurs. Lors de leurs plongées, ils avaient remarqué que leur caméra leur prenait beaucoup d’attention et que par conséquent ils profitaient moins de leur activité. C’est ainsi que leur est venue l’idée de réaliser un système autonome pour filmer leurs descentes.

Ils ont développé une technologie, qui a depuis été brevetée, et qui permet non seulement de filmer et de suivre la personne qui réalise la plongée, mais aussi de reconnaître les images. Ainsi le plongeur peut profiter pleinement de son activité.

Leur objectif en créant iBubble était de faire « une vraie révolution dans l’expérience de la plongée sous-marine. »

La société est en train de se développer à l’international, et cette levée de fond ne devrait qu’accélérer la réussite de cette société basée à Grenoble.