Grenoble : capitale mondiale de l’intelligence artificielle ?

intelligence artificielle

Grenoble a toujours été attirée par l’informatique, et petit à petit, en a fait sa spécialité.
Grâce à l’arrivée non seulement d’un nouvel institut mais également la probable installation d’un laboratoire d’Atos permettrait probablement à l’aglomération Grenobloise de devenir pourrait renforcer sa recherche et son économie, à la pointe en matière d’intelligence artificielle.

Grenoble se livre donc une bataille acharnée avec Paris et Québec pour devenir le siège du prochain laboratoire d’Atos.
Cela convertirait Grenoble en l’une des principales villes spécialisées dans l’intelligence artificielle.

En effet, la cité Grenobloise a déjà été choisie fin avril pour accueillir l’Institut interdisciplinaire de l’IA (3IA).
Doté d’un budget de budget de fonctionnement annuel de 18,5 millions d’euros, cet institut va permettre d’accroître grandement la capacité pour Grenoble de devenir un leader mondial dans l’IA.

Avec 48 entreprises spécialisées dans l’IA, Grenoble pourrait sembler en retard par rapport à une ville comme Lyon par exemple, qui elle en compte 58, mais si l’on regarde la taille de ces entreprises, mais surtout leur puissance en terme d’innovation, on voit rapidement que Grenoble est loin devant.

L’impact de l’intelligence artificielle déborde même sur le reste de la ville, comme par exemple sur l’Université qui bénéfice de nombreux effets de bord.